20e Parlement des enfants : une médaille pour les CM2 de Sainte-Croisine !

Annick Girardin s’est rendue ce matin dans la classe de CM2 de l’école de Sainte Croisine à Saint-Pierre pour remettre aux élèves la médaille de bronze du 20e Parlement des enfants. Les 577 classes de CM2 qui ont participé au vote ont choisi la proposition de loi de la classe de de l’école élémentaire Pelleport de Paris qui vise à protéger les enfants des images et vidéos qui sont sur internet.

La proposition de loi des élèves de Ste-Croisine, dont l’objectif était de permettre l’information et l’implication des élèves d’aujourd’hui en matière de développement durable et les conséquences de nos actes sur le climat, est arrivée en 3e position sur les 4 propositions de loi retenues en finale. La secrétaire d’État leur a fait part de sa fierté quant à la qualité de leur travail et de leur engagement en faveur du climat et du développement.

 

 

Le 18e Parlement des enfants a choisi de s'attaquer aux violences à l'école

Ce samedi 8 juin, 577 écoliers de CM2 de France métropolitaine et d’outre-mer avaient pris la place de leurs aînés pour le 18e Parlement des enfants.

Parmi eux, c’est Axel LAPAIX de la classe de CM2 de Mme Flore BEAUPERTUIS (école du Feu Rouge à Saint-Pierre) qui représentait fièrement l’Archipel.

[album id= »276183″]

  •  Le reportage de SPM 1ère :
[audio:http://annickgirardin.unblog.fr/files/2013/06/spm1e.deputejunior_090613.mp3%5D
  • Axel avait emmené avec lui un cadeau pour le Président de l’Assemblée nationale, Claude BARTOLONE, à qui il a eu l’honneur de le remettre en main propre.

Axel avait choisi de voter pour la proposition de loi visant à sensibiliser les élèves sur les principes de l’égalité des filles et des garçons, présentée par la classe de CM2 de l’école Paul Verlaine de La Marsa (Tunisie), mais c’est finalement la proposition de la classe de CM2 du groupe scolaire Teina-Mahu de Tubuai (Iles Australes, Polynésie française), qui a obtenu la majorité des suffrages cette année (269 voix), celle-ci visait à prévenir les faits de violence et de discrimination au sein des établissements scolaires et à aider les élèves qui en sont victimes.

  •  Axel LAPAIX, sa maman et le Député Annick GIRARDIN avec les représentants polynésiens

Pour en savoir plus sur le 18e Parlement des enfants : www.parlementdesenfants.fr

Parlement des enfants : la présentation de la proposition de loi

Vendredi 12 avril, Annick GIRARDIN recevait à sa permanence pour la seconde fois la classe de CM2 du Feu Rouge de Mme Flore BEAUPERTUIS.

Durant toute la matinée, le Député junior, Axel LAPAIX et ses petits camarades ont présenté au Député et à ses collaborateurs le fruit de leur travail, à savoir la rédaction de leur proposition de loi et de son exposé des motifs, ainsi que les questions au Président de l’Assemblée nationale et au Ministre de l’Education nationale.

[album id= »273793″]

La proposition de loi concerne une problématique nationale et vise à rendre obligatoire la création d’une cellule d’accueil des « gens du voyage » dans chaque commune de 5000 habitants.

 

 

Annick GIRARDIN reçoit le Député junior et ses camarades

Ce Jeudi 14 Janvier, le Député Junior, Axel LAPAIX, accompagné de ses camarades de classe de CM2 de l’école du Feu Rouge, sont venus nous rendre visite à la permanence du Député afin d’entreprendre une première séance de travail visant à préparer leur participation à  la 18e édition du Parlement des enfants qui aura lieu en juin prochain à l’Assemblée nationale.

  • Le reportage TV de SPM1ère :

Au cours de cet après-midi, les élèves ont pu poser de nombreuses questions à Annick GIRARDIN sur sa mission de parlementaire et ont ensuite exposé au Député de l’Archipel, autour d’une collation, les différents sujets qu’ils souhaiteraient aborder aux Parlements des enfants.

[album id= »270852″]

Les deux questions et la proposition de loi qu’ils devront rédiger seront développées sur le thème  « Liberté, Egalité, Fraternité ».

Quatre sujets ont été proposés par les élèves :

  • L’Europe : les élèves souhaiteraient l’organisation d’une « Semaine de l’Europe » dans les écoles chaque année, afin de sensibiliser et de mieux présenter l’Europe aux Européens que sont tous les petits Français de Métropole, et indirectement ceux d’outre-mer.
  • Social : aider les familles dans le besoin à financer les activités extrascolaires de leurs enfants ;
  • Education : inclure l’histoire et la géographie des territoires d’outre-mer dans les programmes scolaires ;
  • Société : comment mieux sensibiliser et dialoguer pour lutter contre la violence à l’école.

17ème Parlement des enfants : le Grand jour pour Mathilde LEMALLIER

img2723.jpgAprès une semaine d’excursions et de visites à la découverte de Paris (réservées aux délégations ultramarines), ce samedi 28 juin était le Grand jour pour Mathilde et ses camarades députés juniors de Métropole et de l’outre-mer.
La veille, Annick GIRARDIN avait convié Mathilde et son papa à un dîner, afin de mieux faire connaissance et d’expliquer à notre représentante ce qui l’attendait le lendemain.

C’est à 9h00 que les délégués de toute la France ont fait leur entrée par la grande porte de l’Assemblée Nationale. Après de courtes formalités, Annick GIRARDIN a fait une visite guidée du Palais Bourbon et de l’Hôtel de Lassay (résidence et bureau du Président de l’Assemblée Nationale, M. Bernard ACCOYER) à sa jeune collègue .

[album=231986]
Puis, ce fut le temps pour Mathilde et ses collègues de se mettre au travail, dans un premier temps en commission afin d’étudier et de discuter les 3 propositions de loi sur lesquelles ils allaient devoir se prononcer en séance plénière, un peu plus tard l’après-midi.

img2789.jpgimg2800.jpg

  • Pour mémoire, la première proposition de loi visait à rendre obligatoires les conseils municipaux d’enfants (CME) dans toutes les communes de France. (Académie de Caen)
  • La seconde visait à rendre obligatoire pour toutes les associations sportives dans leur règlement, la signature d’une charte du respect de la personne. (Académie de Rouen)
  • La troisième et dernière proposait que chaque année, une semaine soit consacrée au civisme dans les établissements scolaires, afin de développer l’engagement citoyen des jeunes et de les sensibiliser aux différents domaines de la vie collective. (Académie de Mayotte)

Une fois le travail en commission terminé, les jeunes députés ont été invités à un magnifique buffet en plein air dressé dans les jardins de l’Hôtel de Lassay. Déjeuner au cours duquel M. Bernard ACCOYER, le Président de l’Assemblée Nationale a fait une courte allocution, suivie d’une intervention de Mme Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, qui était venue expliquer aux délégués un point d’actualité, puisqu’il s’agissait de la réunion du G20 qui se tenait cette fin de semaine à Deauville.

[album=231989]
Une fois restaurés, les députés juniors étaient fins prêts pour faire leur entrée dans l’Hémicycle, en traversant au son des tambours la haie d’honneur de la Garde Républicaine, honneur réservé normalement au Président de l’Assemblée Nationale.

[album=231990]
La séance qui s’est ouverte avec un peu de retard à 14h25, a débuté par une série de 6 questions posées au Président de l’Assemblée Nationale et au Ministre de l’Education Nationale, M. Luc CHATEL, qui était aussi présent.
Mathilde qui a eu l’honneur d’être choisie par le cabinet de la Présidence, a donc posé, comme le fait régulièrement Annick GIRARDIN à partir des bancs, une question à Bernard ACCOYER.

  • La question de Mathilde

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xj0fdj »%5D%5B/gv%5D

  • La réponse du Président de l’Assemblée

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/video/xj0hvq »%5D%5B/gv%5D

A la suite de la séance des questions, nos députés juniors se sont donc prononcés sur les propositions de loi et c’est finalement celle de l’Académie de Rouen, visant à rendre obligatoire pour toutes les associations sportives dans leur règlement, la signature d’une charte du respect de la personne qui a été adoptée à la majorité des voix.

  • Mathilde et ses camarades délégués de l’outre-mer

img2828.jpgimg2830.jpg

Le blog du Parlement des enfants : www.parlementdesenfants.fr

Parlement des enfants : la députée junior de l'Archipel interviendra dans l'hémicycle

mathilde.jpgLe jury national, composé de députés et de membres de l’Education nationale, s’est réuni le 5 mai dernier afin de sélectionner les 3 propositions de loi qui seront soumises au vote du Parlement des enfants du 28 mai prochain.

Le jury a donc retenu les propositions de loi des classes de CM2 de :

  • l’école élémentaire de l’Amont-Quentin de Cherbourg-Octeville (Manche)
  • l’école élémentaire Pierre Bonnard de Vernon (Eure)
  • l’école élémentaire de Doujani 1 de Mamoudzou (Mayotte)

On pouvait espérer qu’en cette année des outre-mers les classes ultramarines soient prépondérantes dans la sélection finale. Nous avons cependant appris que la proposition de loi de la classe de CM2 de Sainte-Croisine était finaliste avec Mayotte pour l’outre-mer et que le choix a donné lieu à d’âpres discussions entre les membres du jury.

Ceci étant, en préambule des débats de ce 17ème Parlement des enfants, 3 questions seront posées au Président de l’Assemblée nationale, M. Bernard ACCOYER. Aussi, nous avons eu le plaisir d’être informés en fin de semaine dernière que le Cabinet du Président de l’Assemblée nationale avait retenu la question rédigée par l’école Sainte-Croisine à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Notre déléguée junior, Mathilde LEMALLIER, aura donc l’honneur d’intervenir dans l’hémicycle, afin de poser une question directement à Bernard ACCOYER lors de la séance plénière. C’est une grande première et il faut s’en féliciter !
Cette question rédigée par la classe de CM2 de Sainte-Croisine est : « Combien de temps a duré la plus longue délibération ayant eu lieu au sein de l’Assemblée Nationale, et quel en était le sujet ? »

Nous ne doutons pas que Mathilde saura représenter sa classe et l’Archipel avec tout l’enthousiasme et l’éloquence qu’on lui connaît.

Pour plus d’informations sur cet évènement citoyen et sur les propositions de loi retenues, vous pouvez consulter le site internet du Parlement des enfants.